Ça va un peu mieux

Hier jeudi je suis sorti des soins intensifs pour retourner au service oncologie.

La première infection est encours d'extermination mais une deuxième à pris sa place.

La deuxième on la connais puisque c'est celle que j'ai eu en arrivant ici au mois de janvier.

Les médecins savent comment la traiter.

Il reste beaucoup de travail pour être en forme avant de rentrer en France.

Retour à l'accueil